Accueil>EcoQuartier de la Gare - décision favorable sur le permis d'aménager

EcoQuartier de la Gare - décision favorable sur le permis d'aménager

Projet emblématique pour l’avenir de Divonne-les-Bains, l’ÉcoQuartier de la Gare vise à aménager 8 hectares au cœur de la Ville, aujourd’hui partiellement en friches, pour en faire un nouveau lieu attractif de notre cité touristique.

 

A la suite d’un recours, contre le permis d’aménager de l’ÉcoQuartier de la Gare, déposé par l’ASHED (Association pour la Sauvegarde Habitat-Environnement Divonnais) et par des riverains, le tribunal administratif de Lyon a rendu son jugement le 31 mai dernier. Il a été décidé, que dans sa philosophie globale, le projet est conforme aux codes de l’urbanisme et de l’environnement.

 

Seules deux modifications doivent être apportées et ce dans un délai de 4 mois. La première modification concerne les voies d’accès. Ces dernières se situent sur des routes départementales. Par conséquent, le Conseil départemental doit en être informé explicitement. La deuxième modification nécessite une explication supplémentaire concernant la suppression de certains arbres. Il est également nécessaire de développer le projet de replantation dans l’agrandissement du parc et à l’intérieur même du futur ÉcoQuartier.

 

Face à ces deux observations, la ville de Divonne-les-Bains s’engage à apporter une réponse dans les plus brefs délais.

 

Pour rappel, le projet d’ÉcoQuartier de la Gare s’inscrit dans le souhait de la municipalité de concentrer les infrastructures au cœur du centre-ville à travers la construction de logements, l’augmentation de l’offre commerciale, la création d’un cinéma, de lieux de convivialité ainsi que d’équipements publics.

 

Vincent Scattolin, maire de Divonne-les-Bains, rappelle que « les discussions avec les requérants sont toujours ouvertes. Nous sommes attentifs et à l’écoute de leurs observations afin d’apporter toutes les améliorations nécessaires à ce projet. Cet aménagement a été pensé par et pour les Divonnais, il en va de l’intérêt commun d’avancer sur ce dossier. »

 

Flash Info