Espaces verts

 

Préservation des zones vertes

La Commune de Divonne-les-Bains s’est fortement engagée dans une politique de préservation des zones vertes notamment en réduisant la surface des zones constructibles. Auparavant, plus de 750 hectares de surfaces étaient constructibles.  Aujourd’hui seulement 500 hectares le sont !


Forêt communale

La forêt communale de Divonne-les-Bains s’étend sur 1167 hectares. Elle représente environ 35 % du territoire communal.
Constituée par les forêts des anciennes communes de Divonne et de Vésenex, réunies en 1865, la forêt divonnaise occupe le sommet et le versant Est du dernier chaînon oriental du Jura.
Le versant présente une dénivellation importante puisqu’il se situe entre 575 et 1425m d’altitude. Il est entaillé de failles, telle la « Combe de l’Eau » et entrecoupé de barres rocheuses.
La forêt Divonnaise fait partie à 85 % de la Réserve du Haut Jura. Avec une surface de près de 11 000 hectares qui s’étend sur 18 communes, la réserve naturelle du haut Jura se classe au 3ème rang des réserves de France en terme de superficie.


Le Mont Mussy

Surplombant la Ville de Divonne-les-Bains, le Mont Mussy culmine à 704 mètres d’altitude. Ses pentes offrent la possibilité de belles randonnées à travers sa forêt préservée.

Le chemin des Dames (au-dessus de l’Hôtel de Ville), le chemin de la Burdette (au-dessus d’Arbère) vous  emmèneront à son sommet. Une fois arrivée en haut vous pourrez poursuivre votre randonnée jusqu’au Mont Mourex qui offre un magnifique panorama sur Divonne-les-Bains, le Lac Léman et la chaîne du mont Blanc.


Le lac

Mis en eau en 1964, le lac de Divonne est situé à côté de l’hippodrome, près de l’Esplanade du Lac. D'une superficie de 45 hectares, il possède une plage de sable, accessible tout l'été, tout comme le Centre nautique situé à proximité.

Lieu idéal pour la pratique de différent sport, il demeure cependant un espace préservé aux abords duquel on peut observer, selon les périodes de l’année, différentes espèces d’oiseaux telles que le héron cendré, le butor étoilé, la sarcelle d’hiver, le fuligule morillon, le grèbe huppé, le harle bièvre, le foulque macroule, le martin pêcheur, le colvert… Riche d’une faune varié, le lac voit cohabiter de nombreuses variétés de plantes mais aussi différents types de poissons comme le gardon, la tanche, la carpe commune, la perche, le brochet et le silure.

 

Flash Info